Les Garages Numériques : la fusion entre art numérique et musique électronique

Du 7 au 11 novembre 2019, Les Garages Numériques présentent leur 3ème édition au cœur de Bruxelles dans le bâtiment emblématique de La Bourse. 5 jours et 4 nuits seront dédiés exclusivement aux installations audiovisuelles, aux performances de réalité virtuelle ou augmentée, aux DJ sets et live ainsi qu'aux projections et conférences autour des thématiques de l’art numérique et de l’innovation technologique.


Depuis 2016 Les Garages Numériques ont pour vocation de promouvoir la culture numérique à travers des installations artistiques mélangeant les styles et les esthétiques afin de plonger les spectateurs dans l’univers de l’innovation technologique et artistique. Pour ce faire, ce n’est pas moins de 35 artistes, à la fois plasticiens et musiciens, qui ont été invités à participer à cette nouvelle édition qui se tiendra pour la première fois dans le bâtiment de La Bourse, construit en 1873 et dont le style neorenaissance détonnera sans aucun doute avec les installations numériques à la pointe de la technologie moderne pour un résultat des plus surprenants.

Durant les 5 jours du festival annuel aura lieu une exposition consacrée à l’art numérique et à toutes ses variantes; l’occasion rêvée de découvrir des artistes numériques belges et internationaux pour s’immiscer dans ce pan de l’art contemporain encore trop inexploré ici à Bruxelles.

Lors de l’édition précédente, c’est l’artiste sud-coréen mondialement connu, Nam June Paik (1932-2006) pionner de l’art vidéo qui était l’artiste phare de l’exposition et dont plusieurs œuvres étaient exposées, certaines pour la première fois à Bruxelles. Cette année, c’est le travail de l’artiste américano-française Louise Bourgeois (1911-2010), sculptrice et plasticienne qui sera mis à l’honneur. Elle n’a eu de cesse d’explorer des thématiques qui lui étaient chères telles que la sexualité, la famille, l'adolescence ou encore la solitude. A la fin des années 90, la compagnie de production C-Project la contacte pour travailler sur un tout nouveau médium : les hologrammes. La compagnie avait déjà auparavant collaboré avec de grands noms de la scène artistique tels que James Turrell ou encore Chuck Close. L’artiste accepte, y voyant pour elle un moyen d’explorer d’avantage la frontière entre espace physique et espace psychique, le visible et l’invisible. Pour cette première production artistique, ses Holograms de couleur rouge sang sont composés d’une chaise, d’un miroir et d’un lit où figurent des morceaux de jambes démembrées. L’œuvre frôle avec le morbide pour apporter une imagerie du rêve chargée psychologiquement, propre au travail artistique de Louise Bourgeois. Créés en 1998, elles expriment pour la première fois le fort potentiel créatif des images en trois dimensions qu’offrent les hologrammes.





En marge de l’exposition, plusieurs soirées seront consacrées aux Dj sets et live offrant un large éventail de musique électronique accompagné d’installations artistiques et de performances de réalités augmentées. Retrouvez sans plus attendre le programme complet ici.


Depuis son émergence à partir des années 50, l’art numérique a permis à de nombreux artistes de renouveler leurs pratiques artistiques et de repousser les frontières entre art et nouveaux médias pour créer de nouveaux supports artistiques. Plus d’un demi-siècle plus tard, ce mouvement continue de grandir en parallèle aux innovations technologiques et son engouement ne s’affaiblit pas, touchant un peu plus chaque jour un plus large public. Grâce aux Garages Numériques, Bruxelles peut enfin célébrer l’art numérique dans toutes ses formes et nous plonger dans la matrice de l’art numérique.

Les Garages Numériques Du 7au 11 novembre 2019

Place de la Bourse - 1000 Bruxelles

www.lesgaragesnumeriques.com

BACKSTAGE PASS

EXCLUSIVE EVENTS

VIDEOS REPORTS

ARTICLES 

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram