J'emmène quoi en festival ?


Ça y est, après plusieurs mois à économiser et à te priver de grosses sorties qui auraient vidé ton portefeuille, tu as enfin tes tickets pour ton ou tes festivals préférés. La date approche, et il est désormais temps de faire ta check-list !


Partir pour plusieurs jours intenses de fun et de musique, ce n'est pas aussi simple qu'on pourrait le croire. Cela demande une certaine préparation, une mise en condition et surtout, le bon attirail. Si tu as opté pour l'option camping sous tente, c'est encore plus fastidieux, car il faut être certain de ne rien avoir oublié. Que tu sois un véritable vétéran ou un newbie, une bonne préparation ne fait jamais de mal.


Voici un petit guide rapide de l'essentiel à emballer pour un festi sans souci !




#1 Ton matériel de camping, tu n'oublieras point


Cela peut paraître évident pour les habitués, mais pour celui ou celle qui débute ses aventures de festivalier, sache qu'il est indispensable de se munir d'une tente, d'un sac de couchage et d'un matelas gonflable. Dormir est un véritable challenge en festival. Peut-être ne compteras-tu pas souvent les moutons une fois l'adrénaline retombée, mais avoir un endroit confortable où se poser tranquille et s'isoler quelques instants sera le bienvenu. Et n'oublie pas ton oreiller ! On a trop tendance à dormir sur nos fringues, ton cou te remerciera.


Certains festivals proposent des installations toutes équipées aux festivaliers. Ce luxe a un prix, mais si tu n'es pas trop branché Robinson, c'est une solution totalement envisageable pour profiter d'un festival sans avoir à se débattre avec une tente.




#2 Ta gourde tu rempliras, pour la planète tu agiras


Évitons les bouteilles en plastique, optons pour une bonne gourde bien solide, et pourquoi pas qui garde ton eau bien fraîche pendant plusieurs heures ! La plupart des festivals ayant lieu en été, de quoi te désaltérer facilement te sauvera la mise. Ça te permettra d'éviter les déchets inutiles ou les dépenses parfois astronomiques en boissons quand la chaleur n'est pas au beau fixe. Et oui, lors de canicules, les festivals sont obligés de fournir de l'eau gratuite aux visiteurs ! Bon à savoir.




#3 Du soleil, tu te protégeras


On ne le dira jamais assez, mais n'oublies pas ta crème solaire ! Les festivals se font souvent en plein air et l'été aidant, le soleil n'hésitera pas à te brûler si tu ne te protèges pas. Et puis, ça t'évitera également de ressembler à un orteil ratatiné à seulement 40 ans. Tartine-toi toutes les trois heures au moins, un chapeau ou une casquette est également un plus pour éviter l'insolation !




#4 A ton hygiène, tu penseras


C'est triste à dire, mais l'hygiène n'est pas au beau fixe parmi les festivaliers, pour tout un tas de raisons : douches trop chères ou pas très propres, eau froide, file d'attente trop longue ou simplement, flemme. C'est pourquoi deux ustensiles assez simples du quotidien pourraient t'être utiles : du shampoing sec et des lingettes pour bébé ! Ce n'est pas avec une simple bouteille de déodorant que tu éviteras les mauvaises odeurs sous les bras. Bien sûr, on te conseillera toujours de prendre une bonne douche, du moins autant que possible dans ces conditions, mais il n'est jamais inutile de se munir de moyens faciles pour garder une hygiène correcte et un maximum de confort.



#5 Tes oreilles, tu chériras


Combien de fois t'a-t-on dit de ne pas écouter ta musique trop fort ? C'est pareil en festival, voire plus important encore ! N'oublie pas tes bouchons d'oreilles ou ton casque anti-bruits (même si ces derniers sont beaucoup moins glamours, ils sont tout de même très efficaces) pour protéger tes tympans des décibels entraînants. Les acouphènes, c'est vraiment pas drôle sur le court comme sur le long terme ! Et si par malheur, tu les oublies quand même, note que certains festivals en vendent sur place pour des prix relativement raisonnables : renseigne-toi, on ne sait jamais !




#6 Une lampe torche, tu emporteras


On ne peut pas toujours compter sur nos smartphones, qui se déchargent à une vitesse grand V. En cas d'envie pressante ou pour n'importe quelle autre raison qui pourrait te pousser à avancer dans le noir sur le camping, tu seras content d'avoir emporté une bonne vieille lampe de poche avec toi. Et n'oublie pas non plus de vérifier que tes piles dureront encore suffisamment longtemps : au pire, prends des neuves, on n'est jamais trop prudent !




#7 Tes objets de valeur, tu laisseras chez toi


Que ce soit un bijou qui compte beaucoup pour toi, une carte de crédit qui ne te servira pas vraiment ou même ton smartphone, si tu as trop peur de perdre ces objets, laisse-les en sécurité chez toi. Pour rester joignable, opte pour un bon vieux téléphone cellulaire qui ne t'aura pas coûté un rein. Part donc sans risquer une bonne dose de culpabilité en cas de perte ou de vol ! Et si tu cèdes quand même, sache que certains festivals, comme Dour, par exemple, proposent des casiers sécurisés à louer pour le weekend !




#8 De ton maquillage, tu te passeras


Il n'est clairement pas nécessaire de se munir de toute une trousse de maquillage ultra-complète pendant un festival. Ça prend de la place, et tu finiras quand même par être atteint d'une paresse extrême face, souvent, au manque d'installations pour se refaire une beauté. Un petit mascara, pourquoi pas ? Mais pas la peine d'emporter ta collection de vernis à ongles avec toi, personne ne verra la différence.




#9 Quelques en-cas, tu emballeras


La bouffe, ce n'est en général pas ce qui manque en festival. Cependant, elle peut souvent s'avérer assez chère. En cas de fringale nocturne ou, tout simplement, parce que tu as une petite faim, n'hésite pas à prendre avec toi quelques petits snacks faciles à emballer, comme des noix, des fruits secs ou quelques biscuits.




#10 A la météo, tu te prépareras


La météo belge peut être imprévisible, ce n'est plus un secret pour personne, en particulier en été. Un soleil éclatant peut rapidement être remplacé par une drache hallucinante. C'est pourquoi prendre un imperméable, un pull et peut-être des bottes de pluies peut vite s'avérer très utile, surtout si le site du festival prend place dans un champ : la gadoue, c'est pas cool quand on n'a pris que sa bonne vieille paire de Converses trouées.


Pour terminer, petite pensée pour notre Félix qui n'oubliera plus jamais qu'en ayant une accréditation presse, il ne doit plus dormir au camping.


On espère que ces petits conseils t'aideront à bien préparer ton festival ! Dans tous les cas, il est toujours bon de compter sur tes potes si tu oublies un petit quelque chose ! Sauf peut-être, ta brosse à dent. Là, ils ne pourront rien pour toi.









BACKSTAGE PASS

EXCLUSIVE EVENTS

VIDEOS REPORTS

ARTICLES 

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram