5 Expositions à voir à Bruxelles à la rentrée 2019


Toon Fibbe, "Too Big to Fail, Too Small to Notice", 2018, 10’ single channel video and performance (video still).

Une nouvelle rentrée scolaire annonce forcément une nouvelle rentrée culturelle pour tous les amateurs d'art. Les musées et institutions artistiques ré-ouvrent leurs portes au public pour présenter leurs nouvelles expositions pour cette saison 2019-2020. Alors sors un stylo et ton agenda, on t’a préparé une sélection de cinq expositions à voir sans modération pour lutter contre la morosité de la rentrée.


  • Open Skies

Leander Schönweger, "Our Family Lost", 2017. Mixed media installation at the 15th Istanbul Biennial. Photo: Sahir Uğur Eren.

Où ? Au WIELS Avenue Van Volxem 354, 1190 Forest Quand ? Du 27 septembre au 5 janvier 2020 Vernissage : le 26 septembre de 20h à 22h. Quoi ? Open Skies c’est d’abord le nom du pacte qu’ont signé les membres de l’OTAN visant à ouvrir leur espace aérien pour pouvoir, entre autre, faire des images de surveillance. En octobre, le WIELS s’approprie ce nom pour une exposition qui défie l'appel de plus en plus fort pour la transparence dans notre société. A l’ère du digital, de la surexposition de nos vies privées via les réseaux sociaux et de la course folle à la collecte de nos données, Open Skies s’oppose à l’exigence de la transparence absolue. Dans son manifeste La société de transparence, le philosophe Byung-Chul Han formule une proposition à contre-courant, en faveur du mystère, de l'ombre et de la nuance, comme formes de résistance. L’exposition se penche sur la façon dont les 7 artistes exposés cherchent à échapper au règne du bouton « j’aime ». A la place, ils créent des œuvres qui jouent avec les masques et les codes, les projections et les fantasmes, à l'intersection du langage, de la culture populaire et de la technologie.


  • Obsessions


Où ? MIMA, Quai du Hainaut 41, 1080 Molenbeek-Saint-Jean

Quand ? Du 27 septembre 2019 au 5 janvier 2020 Quoi ? En psychologie, le terme d’ « Obsessions » désigne une représentation, accompagnée d'états émotifs pénibles, qui tend à accaparer le champ de la conscience. Au MIMA, le visiteur voyage dans les mondes d’artistes animés par des manies originales. La mise en scène présente chacun de ces univers intimes dans sa propre petite nef pour y recréer une ambiance intense. Une découverte à faire à travers un labyrinthe conçu pour l’occasion par le collectif Super-structure.


  • Smile Safari


Où ? Tour & Taxis Avenue du Port 86c, 1000 Bruxelles Quand ? Du 2 octobre au 30 novembre 2019 Quoi ? Smile Safari, c’est le nom du tout premier musée Instagram de Belgique. Pas n’importe quel musée, mais une aventure le long d’illusions d’optique, de palmiers roses, d’arcs-en-ciel et bien plus encore. Le white cube se dématérialise pour passer à l’ère du digital et de « l’instragrammable. » En bref, une exposition qui s’annonce colorée et qui suscite suffisamment notre curiosité pour avoir envie d'aller y faire un tour.


  • Dalí & Magritte

Où ? Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique Rue de la Régence 3, 1000 Bruxelles

Quand ? du 11 octobre 2019 au 2 février 2020

Quoi ? Salvador Dalí et René Magritte se rencontrent à Paris au printemps 1929, en compagnie des grands noms de l'avant-garde artistique tels qu’André Breton ou Paul Eluard. Ces deux icônes du surréalisme sont pour la première fois en dialogue aux Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique pour une exposition exceptionnelle qui explore leur fascination à défier le réel, à questionner notre regard et à bousculer nos certitudes. A travers une centaine de peintures, sculptures, photographies, dessins, films et pièces d'archives, l’exposition révèle leurs liens personnels, philosophiques et esthétiques.

  • Ekphrasis


Où ? La Villa Empain Avenue Franklin Roosevelt 67, 1050 Bruxelles. Quand ? Du 24 octobre au 9 février 2020. Quoi ? En grec ancien, « Ekphrasis » signifie «description». Et si justement la description elle-même devenait œuvre d’art ? L’image et le texte sont très proches, complémentaires, voire interchangeables. Ekphrasis – L’écriture dans l’art, curatée par Bruno Cora, présente des œuvres et des textes de plus de quarante artistes visuels des années 1960 qui ont expérimenté l’écriture comme moyen de remplacer ou de décrire une image.

  • Keith Haring


"Crack Down", 1986 © Keith Haring Foundation Collection Noirmontartproduction, Paris

Où ? BOZAR Rue Ravenstein 23, 1000 Bruxelles Quand ? Du 6 décembre 2019 au 19 avril 2020 Quoi ? BOZAR consacre une grande rétrospective du légendaire artiste américain. Ami et compagnon d’art à la fois d’Andy Warhol et de Jean-Michel Basquiat, Keith Haring a joué un rôle majeur dans la contre-culture des années 1980 à New-York. Ses dessins au style singulier sont devenus des motifs aussi iconiques que son auteur. Entre l'expressionnisme abstrait, le pop art, la calligraphie japonaise ou encore le graffiti, l’artiste puise dans l’énergie de son époque marquée par le hip-hop et les jeux vidéos. Son œuvre puissante et engagée, n’a rien perdu de son actualité.

BACKSTAGE PASS

EXCLUSIVE EVENTS

VIDEOS REPORTS

ARTICLES 

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram